quipe de recherche

Directeur

Dr Sébastien Normand, Ph.D., C.Psych.

Dr Sébastien Normand, Ph.D., C.Psych. est professeur agrégé au Département de Psychoéducation et de Psychologie et directeur du Programme de recherche interdisciplinaire sur la santé mentale des enfants (PRISME) à l’Université du Québec en Outaouais (UQO). Il est également chercheur régulier à Institut du savoir Montfort, au Groupe de recherche sur l’inadaptation psychosociale chez l’enfant, dans l'Équipe sur les pairs et la prévention et dans le Groupe de neurosciences sociales de l'UQO. Il est professeur clinique à l'École de psychologie de l'Université d’Ottawa et psychologue pédiatrique à temps partiel à l'Hôpital Montfort. Ses intérêts de recherche portent sur (1) les relations d'amitié des enfants avec le Trouble du déficit de l’attention/hyperactivité (TDAH), (2) les traitements psychosociaux des difficultés sociales des enfants avec TDAH, (3) les interventions psychosociales pour engager les familles dans les traitements du TDAH basés sur des données probantes et (4) la psychopathologie développementale. Pour plus d'information, cliquez ici.

 

Clinicienne associée à la recherche

 

Dre Joanna Guiet, D.Ps.

Dre Joanna Guiet a complété un doctorat en psychologie clinique à l'Université du Québec en Outaouais sous la supervision du professeur Normand. Dre Guiet travaille avec les enfants et adolescents avec des difficultés d'attention, de comportement, d'anxiété et de tristesse. Elle travaille comme psychologue à la  Clinique d'apprentissage spécialiséeDre Guiet a été la coordonnatrice du PRISME de 2014 à 2020. Elle continue d'être impliquée activement dans différents projets de recherche au sein du PRISME.

 

Étudiantes au doctorat et étudiants gradués en psychologie

Cindy Marcotte-Durand, B.Sc.

Avec un baccalauréat en psychologie de l'Université du Québec en Outaouais (UQO), Cindy termine présentement son doctorat en psychologie clinique sous la supervision des professeurs Marie-Claude Salvas et Sébastien Normand. Ses intérêts de recherche principaux incluent l'adaptation psychosociale des enfants, le rôle des différents contextes sociaux dans le développement des enfants et la recherche de façons novatrices pour favoriser le développement de la qualité de vie des enfants. Cindy réalisera son Internat 1 à la clinique de pédiatrie de l'Hôpital Montfort en septembre 2016. Son essai doctoral s'intitule: "Validation d’une méthode d’observation de la qualité de l’amitié chez de jeunes enfants agressifs lors d’une tâche dyadique de bricolage".

Mélodie Brown

Mélodie complète actuellement sa quatrième année au doctorat en psychologie à l’Université du Québec en Outaouais. La santé mentale et le développement des enfants sont des sujets qui la passionnent grandement, de telle sorte qu’elle s’est jointe au PRISME afin d’acquérir de l’expérience enrichissante.

Virginie LeBlanc

Virginie est une étudiante en 3e année au doctorat en psychologie clinique à l'Université du Québec en Outaouais. Elle a un intérêt marqué pour la santé mentale des enfants et désir éventuellement poursuivre ses études au doctorat en psychologie clinique. Elle cherche à acquérir de nouvelles expériences auprès d'enfants et de leur famille. 

Angelica Martinez Cepeda

Titulaire d'un B.Sc en psychologie avec une mineure en Études des Femmes de l'Université d'Ottawa, Ontario, Angelica travaille présentement auprès du PRISME afin d'acquérir plus d'expérience en recherche avant de se lancer dans ses études supérieures. Elle a fait sa thèse de spécialisation sur la capacité de différentiation de phonèmes chez les bébés bilingues grâce à une mesure du rythme cardiaque, auprès du Laboratoire du développement du langage (Université d'Ottawa). Ses intérêts de recherche présentement sont : 1) les troubles neurodéveloppementaux (principalement le TDAH); 2) l’intégration scolaire des enfants avec des troubles neurodéveloppementaux et/ou d’apprentissage; 3) le bilinguisme chez les enfants. 

 

Assistants de recherche de premier cycle 

Alexandre Prud'homme Maisonneuve

Suite à l’acquisition de son baccalauréat en administration des affaires (BAA) et d’expériences professionnelles variées auprès d’enfants et d’adolescents, le désir d’Alexandre de supporter la santé mentale de son prochain et son intérêt pour l’esprit humain l’ont motivé à poursuivre son cheminement académique en psychologie à l’Université du Québec en Outaouais. Il travaille présentement auprès du PRISME afin d’acquérir de l’expérience significative en recherche et a pour objectif de continuer ses études supérieures au troisième cycle en psychologie. Ses intérêts principaux de recherche portent sur les difficultés et les interventions psychosociales d’enfants présentant divers troubles neurodéveloppementaux, particulièrement un TDAH.

Marie-Laurence Ladouceur

Marie-Laurence est une étudiante de premier cycle au baccalauréat en psychologie. Après plusieurs expériences de travail auprès d’enfants ayant différents troubles d’apprentissage et neurodéveloppementaux, elle désire parfaire ses connaissances dans ce domaine afin de pouvoir offrir des services et du soutien à tous ceux qui pourraient en avoir besoin. Elle vise aussi à poursuivre ses études au doctorat en psychologie clinique et orienter sa future pratique chez cette clientèle. Son implication au PRISME lui permet de développer de l’expérience en recherche dans le domaine du TDAH et d’acquérir de nouvelles compétences qui lui seront grandement utiles dans sa future carrière.

Carol-Anne Roy

Carol-Anne est une étudiante de premier cycle au baccalauréat en psychologie à l’Université du Québec en Outaouais. Elle s’implique au PRISME afin de mieux comprendre l’impact du TDAH dans le développement de l’enfant et de l’adolescent, tout en approfondissant son expérience en recherche. Étant fascinée par la complexité du cerveau humain, Carol-Anne souhaite poursuivre ses études supérieures en neuropsychologie auprès des enfants/adolescents ou des adultes. Ses intérêts de recherche actuels sont 1) les troubles neurodéveloppementaux, dont le TDAH, 2) L’intégration scolaire et sociale ainsi que la différenciation pédagogique pour les élèves ayant un trouble ou des difficultés d’apprentissage 3) L’impact psychologique des traumatismes vécus selon différentes périodes développementales, notamment le fait de recevoir un diagnostic de cancer du sein chez la femme. 

  

Gabrielle Meilleur

Gabrielle est une étudiante de premier cycle au baccalauréat en psychologie à l’Université du Québec en Outaouais. Elle travaille bénévolement au PRISME dans le but d’apporter son aide dans la vie des jeunes en difficultés. Elle désire poursuivre ses études au doctorat en neuropsychologie. Ambitieuse de décoder les subtilités du cerveau humain, elle souhaite davantage se spécialiser avec une clientèle enfant, afin de faire une différence dans leur futur. Son implication dans le laboratoire du PRISME lui permet de se former une expérience plus concrète.

Catherine Paquette

Catherine est étudiante au premier cycle en psychologie à l’Université du Québec en Outaouais. Au fil des années, elle s’est bâti une expérience solide auprès des enfants dans différents postes dont celui d’enseignante de piano et d’accompagnatrice pour des familles touchées par un traumatisme crânien. Après avoir complété une maîtrise en musique à l’Université d’Ottawa, Catherine s’est lancée dans un deuxième cheminement universitaire dans le but d’obtenir un doctorat en psychologie clinique. Catherine a décidé de se joindre à l’équipe du PRISME pour s’initier à la recherche sur la santé mentale des enfants. Ses intérêts sont principalement tournés vers l’impact des relations sociales de l’enfant et l’apprentissage de la musique chez des enfants présentant un trouble neurodéveloppemental. 

 

 

S'inscrire au bulletin
* Le champ nom est obligatoire. Nous avons reçu votre inscription. Merci!
Vous devez entrer une adresse courriel valide. * Le champ courriel est obligatoire. * Votre adresse courriel est déjà inscrite dans notre système.
PLUS

Nos collaborateurs